Présentéisme : quand faire acte de présence ne suffit pas

Publié

Un conseiller peut vous venir en aide.  Ouvrir une session 1866 833-7690 travailsantevie.com
Grâce à Parcours d’enfant, obtenez du soutien pour votre enfant.


« Quatre-vingts pour cent du succès réside dans le fait d’être vu. » – Woody Allen

collègues parlent

Si vous vous êtes déjà présenté au travail sans être physiquement, mentalement ou émotionnellement apte à travailler, vous savez ce qu’est le présentéisme. Il est parfaitement normal de ne pas être en forme certains jours, d’être malade ou autrement incapable de se concentrer sur son travail, mais si vous tentez de travailler quand même ces jours-là, vous ne pourrez vous investir qu’à 20 % dans vos tâches (votre acte de présence représentant les 80 % qui restent). Vous n’accomplissez certainement pas tout ce que vous pouvez faire en temps normal et, selon votre environnement de travail, vous pourriez même compromettre votre sécurité ou celle de vos collègues.

Qu’est-ce que le présentéisme?

Le présentéisme consiste en fait à vous rendre au travail alors que vous devriez vous en abstenir, que ce soit en raison d’une maladie, de la douleur, d’une blessure ou d’une crise personnelle. Il peut être associé avec le déni de la maladie ou le refus de manquer des jours de travail, la pression exercée par un trop grand désir d’atteindre les objectifs ou le fait de se sentir indispensable, et il touche jusqu’à 70 pour cent de la main-d’œuvre. Certaines personnes croient que les effets de la démotivation psychologique au travail en raison de divers problèmes de santé sont plus nuisibles pour les organisations que l’absentéisme.

Le coût élevé du présentéisme

Nous admirons tous le héros qui persévère et finit par l’emporter malgré la douleur, la maladie, les blessures ou les traumatismes émotionnels, mais ce phénomène n’a pas que de bons côtés. Le présentéisme nuit à la productivité, augmente le nombre d’erreurs, cause des accidents, entraîne des pertes économiques et peut conduire à l’épuisement professionnel et à l’absentéisme. Il affecte la motivation des employés et il n’est pas bon pour les affaires. Le coût total du présentéisme a été estimé à 150 milliards de dollars par année1.

Bien qu’il soit difficile pour la plupart des gens de concevoir ce que représente une telle somme, nous pouvons facilement comprendre le coût personnel rattaché à un employé qui se présente au travail sans y être apte ou encore à la difficulté de travailler auprès de quelqu’un qui est malade. Que ce soit un travailleur occupant un poste critique pour la sécurité ou un employé à faible revenu qui est grippé et contagieux, mais vient tout de même travailler puisqu’il n’a pas les moyens de perdre une journée de salaire, le présentéisme est contre-productif. Ne pas prendre le temps de se rétablir peut également avoir des répercussions négatives sur notre vie personnelle. Nos collègues n’apprécient guère lorsque nous les mettons généreusement en contact avec nos microbes.

« Une once de prévention vaut une livre de guérison. » – Benjamin Franklin 

Réduire le présentéisme : des conseils pour les gestionnaires

La meilleure stratégie de défense consiste à prêter attention au bien-être des employés. Du point de vue organisationnel, il est logique de promouvoir un mode de vie sain, l’équilibre travail-vie personnelle, une saine alimentation, une bonne hygiène de sommeil, de l’exercice physique régulier et l’utilisation opportune des jours de vacances. Il peut être également utile d’instaurer une politique en matière de congés de maladie progressive et positive qui envoie le bon message aux employés.

Les gestionnaires peuvent atténuer les risques de présentéisme par différents moyens, notamment :

  • Comprendre que les employés sont des humains avant tout et qu’ils ont tous leur propre histoire – lorsque les gestionnaires connaissent leurs employés, ils peuvent plus facilement sentir que quelque chose ne va pas.
  • Promouvoir ouvertement les programmes de mieux-être – lorsque les gestionnaires parlent régulièrement des avantages du PAEF ou d’autres services de soutien offerts à leurs employés, ceux-ci sont moins réticents à demander de l’aide.
  • Éviter les messages contradictoires à propos de la maladie – les employés se mettent au diapason de leurs collègues, de la culture de l’entreprise en général et de leur gestionnaire en particulier. Évaluez quels messages subtils les employés pourraient percevoir quant au fait de se présenter au travail lorsqu’ils sont malades.

Le présentéisme et vous

Si vous avez remarqué qu’il est parfois difficile de demeurer concentré sur votre travail ou que vous vous sentez obligé de venir travailler même quand vous êtes malade, il est peut-être temps d’obtenir de l’aide. Vous pourriez en parler ouvertement à votre patron, ou aborder la possibilité de prendre un congé de maladie avec votre médecin de famille, ou encore obtenir du soutien par l’entremise de votre PAEF. Travailler malgré la douleur, la maladie ou une blessure n’est bon ni pour vous, ni pour vos collègues ou votre employeur; il est donc préférable que tout le monde reconnaisse que nous ne sommes que des humains. (Même les machines doivent parfois être réparées!)

Par Cedric Speyer, M.A., M.A.(Ed.), Dr John Yaphe, M.D.

Cedric Speyer, M.A., M.A.(Ed.), est superviseur clinique au service de cybercounseling de Shepell

Le Dr John Yaphe, M.D., est médecin de famille, cyberconseiller chez Shepell et professeur agrégé en santé communautaire à l’Université du Minho, au Portugal.

Ressources complémentaires :

1 Hemp P. Presenteeism: at work- but out of it. Harvard Business Review, 2004,  no 82, page 49 à 58 et 155.

http://morneaushepell.mediaroom.com/2015-05-07-Employers-have-many-opportunities-to-prevent-absence (en anglais seulement)

http://www.krannert.purdue.edu/konline/2015s/spotlights/kossek_presenteeism.php (en anglais seulement)

http://www.theguardian.com/money/work-blog/2012/oct/11/presenteeism-danger-illness-job-security (en anglais seulement)

http://wmhp.cmhaontario.ca/workplace-mental-health-core-concepts-issues/issues-in-the-workplace-that-affect-employee-mental-health/presenteeism (en anglais seulement)

http://tribehr.com/blog/presenteeism-the-one-thing-worse-than-absenteeism (en anglais seulement)

http://www.businessknowhow.com/manage/presenteeism.htm (en anglais seulement)

https://hbr.org/2004/10/presenteeism-at-work-but-out-of-it (en anglais seulement)

 


 

Pour obtenir plus de conseils et des ressources, visitez notre site travailsantevie.com
Grâce à Parcours d’enfant, obtenez du soutien pour votre enfant.