Les quatre étapes vers le bonheur conjugal parfait – (première partie)

Publié

Un conseiller peut vous venir en aide.  Ouvrir une session 1866 833-7690 travailsantevie.com
Grâce à Parcours d’enfant, obtenez du soutien pour votre enfant.


 une femme sourit à son partenaireLorsque j’ai commencé à rencontrer de plus en plus de couples dans le cadre de ma pratique à titre de conseiller, j’ai constaté que j’avais naturellement tendance à proposer un processus en quatre étapes pour aider les gens à résoudre leurs problèmes relationnels, qu’ils soient attribuables à l’infidélité, à des difficultés de communication ou à autre chose. Les trois premières étapes doivent se succéder, tandis que la quatrième étape doit s’échelonner sur la durée du processus.

Examinons les deux premières étapes du processus et la façon dont elles peuvent vous aider à améliorer votre relation.

PREMIÈRE ÉTAPE : Dissiper le ressentiment

Cette étape est habituellement la plus difficile et la plus longue du processus. Néanmoins, il est important que les couples prennent d’abord le temps d’exprimer et de dissiper le ressentiment qui ne cesse de les tenailler en raison de ce qui a été dit, d’une habitude particulière, d’un comportement ou d’un choix qui a été fait il y a deux jours, deux semaines, deux mois ou même deux ans. Vous devez absolument parler avec votre partenaire, avec ouverture et confiance, des points qui vous tiennent vraiment à cœur et qui vous contrarient. Dites-lui pourquoi la situation vous ennuie et comment vous aimeriez peut-être y remédier.

Nous avons tendance à passer les choses sous silence, mais chaque fois que nous essayons de repartir à zéro, des problèmes refont surface. Pensez-y une minute. Lorsque vous vous disputez à propos de la vaisselle, est-ce vraiment la raison profonde de votre querelle? N’est-ce pas plutôt la goutte qui fait déborder le vase parce que vous en avez assez de son irresponsabilité ou de son manque de respect? Pour mettre fin au ressentiment, il faut aller au fond des choses. Tant que cela n’est pas fait, vous ne réussirez pas à passer aux étapes suivantes.

Voici deux conseils pour vous aider à communiquer et à dissiper votre ressentiment :

  1. Parlez du problème avant d’essayer de le résoudre, en optant pour l’affirmation au lieu de l’affrontement. Je perçois l’affrontement comme une force que l’on ne peut arrêter et l’affirmation comme un objet que l’on ne peut déplacer. Pour communiquer en utilisant cette approche, vous pourriez utiliser une formule passe-partout comme : « Voici la situation et ce que je ressens par rapport à celle-ci. Voici ce que je voudrais faire pour y remédier. » En s’exprimant d’une manière simple et honnête, on évite les malentendus et on ferme la porte à la contestation. Il s’agit d’une excellente stratégie pour lancer la discussion et aborder le sujet de façon plus diplomate.
  2. Mettez en œuvre la solution que vous avez proposée. Pour y arriver, mieux vaut guider que faire des remontrances. Si vous communiquez vos besoins à votre partenaire et qu’il fait un faux pas (ce qui ne manquera pas d’arriver), vous pourrez lui montrer l’erreur qu’il a commise et lui expliquer comment faire mieux la prochaine fois, au lieu de lui faire la morale. Cela vaut dans les deux sens. Vous gagnerez à lui apporter de l’aide, car ses efforts ont pour but de combler vos besoins, comme vous les lui avez exprimés.

DEUXIÈME ÉTAPE : Raviver la flamme

La deuxième étape consiste à parler des aspects positifs de la relation et à souligner à votre partenaire ce que vous aimez de lui. Il s’agit de raviver la flamme, c’est-à-dire de vous assurer que vous vivez des moments romantiques et intimes et que vous passez du temps en compagnie de votre partenaire, au lieu de vous contenter de le tolérer. La communication joue encore un rôle important à cette étape. Exprimez vos besoins et vos envies à votre partenaire sur le plan de vos rapports intimes, redécouvrez vos intérêts communs et accordez-vous du temps en couple pour faire les activités convenues. Vous pourriez peut-être prévoir une sortie en amoureux une fois par semaine ou toutes les deux semaines et prendre le temps de ne penser qu’à vous deux. De plus, prenez le temps de vous complimenter l’un l’autre.

 Si vous êtes capables, en couple, d’intégrer ces deux étapes et les comportements qui s’y rattachent dans vos rapports quotidiens, je suis persuadé que vous réussirez à résoudre n’importe quel problème. Lorsque vous serez prêt, nous examinerons les deux prochaines étapes du processus menant au bonheur conjugal parfait.

Par Anthony Campigotto M.Ed., CCC


Pour obtenir plus de conseils et des ressources, visitez notre site travailsantevie.com
Grâce à Parcours d’enfant, obtenez du soutien pour votre enfant.