Les quatre étapes vers le bonheur conjugal parfait (deuxième partie)

Publié

Un conseiller peut vous venir en aide.  Ouvrir une session 1866 833-7690 travailsantevie.com
Grâce à Parcours d’enfant, obtenez du soutien pour votre enfant.


Depuis mes déun couple lit ensemblebuts à titre de conseiller, les couples représentent mon principal centre d’intérêt. Je suis maintenant en mesure de décrire un processus en quatre étapes pour aider les gens à résoudre leurs problèmes relationnels. Dans la première partie, nous avons examiné les deux premières étapes du processus, qui consistaient à dissiper le ressentiment et à raviver la flamme. Une fois que votre partenaire et vous ne ressentez plus de colère et avez réussi à redécouvrir la beauté des liens qui vous unissent, vous pouvez passer à la troisième et à la quatrième étapes, qui sont axées sur la collaboration et la communication.

TROISIÈME ÉTAPE : Collaborer

Si vous collaborez, vous formerez une équipe efficace qui sera en mesure de prendre des décisions importantes en faisant preuve de respect et de compromis. La bonne nouvelle est que, si vous y êtes parvenus jusqu’ici, il y a de fortes chances que vous ayez amélioré vos habiletés en communication au cours du processus et que vous soyez plus ouverts aux compromis et aux discussions qu’auparavant. L’étape qui est centrée sur la collaboration est peut-être la plus facile de toutes, mais elle demeure l’une des plus importantes. Sa facilité vient du fait que les étapes précédentes vous ont déjà préparés à travailler en équipe. Il s’agit d’une étape importante, car si, en sondant le terrain, vous découvrez des différends et des problèmes de taille, votre couple sera outillé pour les mettre en lumière et les gérer de la même manière que tous les autres.

QUATRIÈME ÉTAPE : Communiquer

Les habiletés en communication seront mises à contribution et examinées pendant tout le processus. La communication n’est pas en soi la quatrième étape, mais constitue une aptitude qui s’acquiert tout au long du processus.

Voici des techniques qui vous aideront à mieux communiquer :

  1. Parlez au « je », ce qui vous aidera à vous exprimer et à verbaliser vos besoins avec assurance. Nous avons tendance à ne pas remarquer que la plupart des propos que nous tenons dans le cadre de nos conversations courantes sont lancés, tout naturellement, sur un ton très accusateur. L’usage des formules comme « tu as fait cela », « c’est de ta faute », « tu me rends… » est fréquent. Remplacer le « je » par le « tu » lorsque nous parlons exige un effort de notre part. Au lieu de dire « Tu n’as pas nettoyé la cuisine? Comme tu es irresponsable! Je ne peux jamais te faire confiance! », tentez d’utiliser une formule comme la suivante : « Quand je te demande de faire quelque chose et que cela n’est pas fait, j’ai l’impression qu’aucune importance n’est accordée à mes demandes et je me sens incapable de compter sur toi. J’aimerais qu’on trouve une façon de résoudre ce problème. »
  2. Répétez, reformulez et validez. Cet ensemble de techniques, que je qualifie de « façon de communiquer comme un conseiller » repose essentiellement sur l’écoute de l’autre.
  •  Répéter consiste à redire, presque mot pour mot, à votre interlocuteur ce qu’il a dit.
  •  Reformuler consiste à paraphraser de grandes parties du discours de votre interlocuteur, surtout lorsqu’il est trop long pour être répété.

 La répétition et la reformulation visent à démontrer à l’autre personne que vous l’écoutez, la respectez et suivez ce qu’elle dit. Cela peut paraître simple, mais nous passons souvent trop de temps à penser à ce que nous allons dire par la suite, alors que nous devrions vraiment ÉCOUTER ce qu’on nous dit.

  • Valider consiste à vérifier auprès de l’autre personne que vous avez bien compris tout ce qu’elle a dit. C’est la dernière technique à mettre en œuvre et elle constitue, à mon avis, la plus importante. Elle vise à ce que vous restiez tous les deux sur la même longueur d’onde, que ce soit en vous assurant que votre partenaire exprime ce qui le rend triste ou heureux ou en explorant la portée des paroles qu’il a prononcées. Après tout, si « être en colère » signifie pour moi écrire une « lettre au ton sévère » et, pour vous, « donner un coup de poing dans le mur », il faudrait alors clarifier les choses pour mieux nous comprendre.

Si vous avez tous les deux la volonté et le désir d’arranger les choses, vous devriez réussir à remettre votre relation sur la bonne voie. Par contre, si vous avez le sentiment que la tâche est tout simplement trop ardue ou que vous avez besoin d’aide, prenez alors un rendez-vous pour participer à une séance de counseling de couple. Vous y trouverez un allié de plus en cours de route. Il se pourrait que la démarche soit laborieuse, mais on m’a toujours enseigné que le chemin difficile est habituellement la voie à suivre. Si les efforts en valent la peine, attelez-vous et mettez-vous en route main dans la main!

Par Anthony Campigotto M.Ed., CCC


Pour obtenir plus de conseils et des ressources, visitez notre site travailsantevie.com
Grâce à Parcours d’enfant, obtenez du soutien pour votre enfant.