Se préparer à une baisse de salaire imprévue

Publié

Un conseiller peut vous venir en aide. Ouvrir une session 1866 833-7690 travailsantevie.com
Parcours d’enfant


Un couple se tenant la mainLa majorité des gens réagissent à une baisse de salaire imprévue de la même façon qu’à une coupe de cheveux imprévue. Ils sont d’abord sous le choc, puis ils paniquent. Toutefois, soyons sérieux, le salaire est plus important que les cheveux! Heureusement, un peu de planification peut vous aider à faire face à une baisse de salaire imprévue. Vous subirez tout de même un choc, mais vous ne paniquerez pas.

Considérez une baisse de salaire comme n’importe quelle autre interruption de vos habitudes, à la différence que vous aurez peut-être besoin d’aide pour payer vos factures. Tout écart par rapport à nos plans risque d’affecter notre équilibre psychologique, mais c’est notre façon de gérer ces écarts qui démontre la solidité de notre équilibre. Reprendre la maîtrise d’une situation qui nous est imposée se fait en trois étapes : d’abord la définir, ensuite en mesurer les répercussions et enfin appliquer une solution pondérée.

1. La définir

Posez-vous la question suivante : À combien se chiffre cette baisse de salaire, et combien de temps durera-t-elle? De combien vos coûts seront-ils réduits en raison de cette situation? Autrement dit, quelles sont les paramètres exacts de ce changement?

Supposons que la baisse de salaire résulte d’une réduction de votre semaine de travail à quatre jours par semaine, parce que votre employeur veut réduire ses frais en basse saison. Au début, vous aurez un choc, car vous n’avez pas prévu cette situation. Ensuite, la panique s’installera. Comment vais-je payer mes factures Puis vous tentez de définir la situation : vous perdrez 20 % de votre salaire pendant les 12 semaines de basse saison, mais vos dépenses de travail diminueront également. Donc, dans quelle mesure en souffrirez-vous?

2. En mesurer les répercussions

Prenez le temps d’examiner les détails précis : de quelle somme la situation réduira-t-elle votre budget? Si vous gagnez 800 $ par semaine, vous perdrez 160 $ par semaine pendant 12 semaines (soit 1 920 $ au total), mais comme vous dépensez 120 $ par semaine en frais divers liés au travail, comme le transport, les cafés, les repas (donc 24 $ d’économie par semaine), votre perte nette sera de 136 $ par semaine (160 $ – 24 $) ou de 1 632 $ au total. Maintenant que vous connaissez l’ampleur de la perte, comment en atténuerez-vous les répercussions?

3. Appliquer une solution pondérée

Une solution pondérée est la solution que nous sommes disposés à appliquer pour faire face au problème que nous pose la baisse de salaire. Changer votre forfait téléphonique pour économiser 25 $ par mois ne compensera pas votre perte. Vendre votre maison pour récupérer 1 632 $ est sûrement exagéré. Voici des exemples de solutions pondérées.

  • Si vous avez des économies, vous pouvez les utiliser pour profiter des congés supplémentaires que vous aurez. Vous pourrez épargner de nouveau lorsque vous reprendrez votre travail à temps plein.
  • Vous pouvez aussi profiter de ce temps pour améliorer vos compétences, obtenir peut-être un poste de gestionnaire et ne plus devoir faire face à des baisses de salaire imprévues les années suivantes.
  • Vous pouvez chercher un autre travail saisonnier pour combler la différence. La saison basse n’est pas la même partout!
  • Vous pouvez refaire votre C. V. et postuler un emploi plus stable. Il est toujours préférable de chercher du travail lorsque vous avez déjà un emploi. Et quoi de mieux pour trouver un emploi que de disposer d’une journée libre par semaine pour vous rendre à des entrevues?

Les caractéristiques des baisses de salaire seront toujours différentes, et chacune comportera ses propres paramètres et ses propres difficultés. Heureusement, vous pourrez simplifier chaque cas en suivant ces trois étapes. Alors, détendez-vous et, si jamais vous vous retrouvez dans cette situation, vous serez prêt. Si vous vous demandez encore si vos cheveux sont trop longs, vous vous êtes probablement trompé de blogue!