Réflexions sur la thérapie : Qu’est-ce qu’un bon counseling?

Publié

Un conseiller peut vous venir en aide. Ouvrir une session 1866 833-7690 travailsantevie.com
Parcours d’enfant


Une femme parle à un conseillerIl n’est pas toujours facile de convaincre une personne aux prises avec un problème de santé mentale d’obtenir de l’aide. Elle peut être dans le déni, ou encore simplement avoir peur de l’inconnu, ne sachant pas ce qu’est un bon counseling. Avant de commencer une thérapie, il est bon de se renseigner sur ce qu’est une expérience de thérapie et surtout, de définir ce qui constitue une bonne thérapie.

En règle générale, la thérapie est une relation professionnelle qui donne aux personnes, aux familles et aux groupes le pouvoir de maintenir et d’améliorer leur fonctionnement physique, intellectuel, émotionnel, social et interpersonnel. Plus précisément, une bonne thérapie se définit par la somme des éléments essentiels qui guident les participants dans un processus thérapeutique positif afin d’obtenir des résultats positifs.

Un certain nombre d’études établissent des facteurs communs qui définissent ce qu’est une bonne thérapie :

  1. Relation thérapeutique

L’établissement d’une relation de sécurité et de confiance entre le client et le thérapeute semble être un facteur crucial de la thérapie. La plupart des gens qui consultent souffrent et sont impatients d’obtenir de l’aide. Ils répondent généralement bien à un conseiller bienveillant et empathique.

  1. Pouvoir

Les thérapeutes qui donnent du pouvoir à leurs clients ont la conviction que les gens ont la capacité de changer et ont en eux les ressources pour le faire. Une bonne thérapie est fondée sur la certitude que les gens peuvent guérir s’ils en ont la volonté et qu’ils sont aptes à donner ce qui est suffisant et nécessaire pour leur épanouissement personnel.

  1. Professionnalisme

La plupart des thérapeutes appartiennent à une association ou à un ordre professionnel qui régit leurs activités. Un thérapeute autorisé à exercer sa profession est légalement tenu de fournir des services professionnels de façon compétente et déontologique. Une bonne thérapie repose également sur le fait que le conseiller travaille dans son domaine de pratique (en fonction de son parcours académique et de sa formation) et qu’il est en mesure de déterminer lesquels parmi ses clients doivent être orientés vers un autre praticien.

 

  1. Limites entre les participants

 

Les limites sont le cadre dans lequel la relation entre le thérapeute et son client se déroule. Elles assurent le professionnalisme et la sécurité de la relation pour le client, et définissent les paramètres selon lesquels la thérapie est menée. Les limites professionnelles englobent habituellement le moment et la durée d’une séance, la divulgation de renseignements personnels, l’usage du toucher, l’établissement des honoraires et le ton général de la relation professionnelle. Plus subtilement, les limites peuvent renvoyer à la frontière entre le soi du client et le soi du thérapeute.

  1. Formulation de l’évaluation

 

Le processus d’évaluation est en fait une manière de dire au client : « Vous êtes spécial et je tiens à vous connaître et à vous comprendre afin de pouvoir déterminer le meilleur moyen de vous aider. » Une bonne thérapie exige une bonne évaluation du client et de son environnement dans le but d’élaborer un plan de traitement et des objectifs thérapeutiques. Idéalement, une bonne thérapie nécessite une collaboration entre le thérapeute et le client, qui leur permet d’acquérir des connaissances et une compréhension tout en enrichissant leur relation de travail. L’évaluation permet également de mesurer les progrès de la thérapie et de savoir à quel moment la terminer.

 

  1. Processus thérapeutique efficace

 

Les conversations avec le thérapeute devraient être naturelles et bien équilibrées. Quelle que soit l’orientation thérapeutique, une bonne thérapie aide les clients à percevoir leur propre rôle dans leur bonheur et à reconnaître que les reproches sont destructeurs et ne constituent pas un choix sain. Un processus thérapeutique efficace cible à la fois les symptômes et les causes fondamentales du problème présenté. Il procure aux clients des stratégies d’adaptation efficaces tout en analysant et dénouant les causes sous-jacentes aux symptômes.

Par Barbara Lesniak, gestionnaire, Services de counseling au gouvernement

Tags: ,