Promouvoir les aliments salubres, de la ferme à votre assiette

Publié

Un diététiste peut vous venir en aide. 1866 833-7690 travailsantevie.com  Ouvrir une session


Deux diététistes regardant un ordinateurQui n’a pas déjà lancé à la blague la « règle des cinq secondes », qui dit qu’il n’y a aucun danger à manger quelque chose qui n’a pas passé plus de cinq secondes sur le sol? La salubrité alimentaire n’est pourtant pas à prendre à la légère. Cette année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se fait la marraine de la salubrité alimentaire dans le cadre de la Journée mondiale de la santé, le 7 avril 2015.

Saviez-vous que la consommation d’aliments insalubres est responsable de la mort de deux millions de personnes dans le monde chaque année? C’est pourquoi l’OMS tient à souligner l’importance d’améliorer la salubrité alimentaire, de la ferme à votre assiette, en passant par les différentes étapes de la production des aliments.

Voici quelques raisons qui motivent l’OMS à se pencher sur la salubrité alimentaire :

  • Les bactéries, virus, parasites et autres produits chimiques dangereux qui infectent la nourriture peuvent causer divers malaises comme la diarrhée et peuvent même aller jusqu’à provoquer la mort.
  • Le secteur de la production alimentaire, y compris celui de la distribution, est en constante évolution, de même que les pathogènes que nous tentons d’éliminer.
  • En raison de la mondialisation de la distribution de produits alimentaires, il devient encore plus important qu’un grand nombre de pays producteurs se conforment à des règles communes. Pour y parvenir, l’OMS fait la promotion du Codex Alimentarius, un ensemble de normes de salubrité alimentaire visant à prévenir l’émergence de maladies d’origine alimentaire.

Bien qu’il soit impossible de contrôler la totalité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, vous pouvez avoir le contrôle de ce qui se passe dans votre propre cuisine.

« Mieux vaut prévenir que guérir! »

Voici quelques conseils pour prévenir la contamination alimentaire, tirés du document Cinq clés pour des aliments plus sûrs, publié par l’OMS :

  • Prenez l’habitude de la propreté : lavez vos mains et les instruments que vous utilisez.
  • Séparez les aliments crus des aliments cuits  : utilisez des planches à découper différentes pour les viandes et les légumes.
  • Faites bien cuire les aliments.
  • Maintenez les aliments à bonne température pour éviter la prolifération de micro-organismes dans votre lunch du lendemain.
  • Utilisez de l’eau et des produits sûrs  : heureusement, bon nombre de gens ont aujourd’hui accès à de l’eau potable.

En cette Journée mondiale de la santé, prenez un moment pour réfléchir à des moyens de vous renseigner sur l’origine de vos aliments et à ce que vous en faites dans votre cuisine.

Et la règle des cinq secondes? Avouez-le, c’est un peu dégoûtant!

Par Andrea Bassett

Tags: ,