Sortir de sa zone de confort : guide pour le voyageur anxieux

Publié

Un conseiller peut vous venir en aide. 1866 833-7690 travailsantevie.com


 un couple randonnée dans les montagnesLes personnes anxieuses qui veulent voyager sont tiraillées entre deux désirs opposés, vouloir aller quelque part ou vouloir éviter la diarrhée nerveuse, ce qui peut les décourager assez rapidement. Voici la solution : prenez une décision et acceptez-la. Si vous décidez de ne pas voyager, c’est très bien; cependant, si vous êtes déterminé à voyager malgré l’angoisse que cela suscite en vous, c’est excellent! Il est temps d’entreprendre le voyage en sortant de votre zone de confort.

Mais d’abord et avant tout, parlons du sujet épineux : l’anxiété est un sentiment terrible! Qu’elle soit liée à un voyage ou non, l’anxiété est si désagréable que la plupart d’entre nous prennent des mesures extrêmes pour l’atténuer, dans notre corps et notre esprit. Ensuite, nous nous reprochons de la ressentir! Il faut cesser ce manège, car il ne mène nulle part. Avant de monter dans l’avion, le train ou la voiture, sortez d’abord de votre zone de confort en vous laissant ressentir les symptômes physiques et psychologiques de l’anxiété.

« Ce à quoi vous résistez non seulement persiste, mais prend de l’ampleur. »
Carl Gustav Jung

 C’est affreux, non? Mais vous y êtes parvenu et devinez quoi? Vous êtes encore là et votre anxiété est un peu moins intense qu’auparavant. Répétez l’exercice autant de fois que nécessaire. Entre ces moments de pleine conscience, n’hésitez pas à faire vos réservations pour votre voyage. Si, comme moi, vous détestez perdre de l’argent, assurez-vous que votre voyage n’est pas remboursable.

 « N’ayez pas peur que la fin du monde arrive aujourd’hui, c’est déjà demain en Australie. »
Charles M. Schulz

 Voyageurs anxieux : voici comment sortir de votre zone de confort et vous rendre à votre destination.

  • Prenez votre décision. Décidez de partir en voyage, peu importe l’intensité de vos sentiments d’anxiété et d’inquiétude. Combattre l’indécision fait du bien.
  • Préparez-vous pour votre voyage. Renseignez-vous sur l’endroit où vous allez et sur ce que vous devez apporter. Vous stimulerez ainsi votre enthousiasme et votre confiance! Pour obtenir quelques conseils pratiques sur la préparation de votre voyage, consultez la liste de vérification du voyageur anxieux de Seth Godin (en anglais seulement).
  • Soyez futé. Savoir comment atténuer les risques est une compétence essentielle en voyage (et dans la vie). Apprendre à assurer votre sécurité, à vous et à votre portefeuille, vous donnera une bonne dose de confiance, mais…
  • Évitez d’utiliser l’Internet pour alimenter votre anxiété. En tant que nouveau voyageur, vous voudrez éviter les destinations faisant l’objet d’avertissements aux voyageurs, mais ne vous laissez pas trop emporter lorsque vous faites des recherches dans Google. Les mauvaises nouvelles sont faciles à trouver. Cherchez plutôt les bonnes nouvelles.
  • Acceptez le fait que quelque chose tournera mal! Ce sera une anecdote dont vous rirez plus tard, si vous acceptez de le voir ainsi.
  • Réfléchissez et persévérez. Vous avez ressenti la peur et l’avez surmontée, c’est un exploit important pour n’importe qui, en particulier les voyageurs anxieux. Félicitez-vous alors que vous songez au prochain défi que vous relèverez.

Le voyage qui vous sort de votre zone de confort et vous mène vers une nouvelle ville, un nouveau pays ou un autre continent n’est peut-être pas facile, ni toujours amusant, mais faites-le quand même. Bon voyage!

Par Andrea Bassett