Parler de consommation d’alcool aux enfants adultes

Publié

Parler de consommation d'alcool aux enfants adultesUn article de journal a récemment capté mon attention. Celui-ci relatait un accident (article en anglais seulement) qui vient s’ajouter à une longue suite de tragédies familiales dont on ne semble pas voir la fin. Au petit matin, un groupe de sept jeunes adultes s’est entassé dans une camionnette. J’imagine les blagues, les rires et les cris de joie qui provenaient du véhicule alors qu’il traversait une forêt sur une route pittoresque du comté de Mason, dans l’État de Washington. Je peux aussi imaginer ces sons joyeux prendre fin brusquement lorsque le conducteur a perdu la maîtrise de la camionnette. Voyez-vous, le véhicule a heurté un arbre et deux des passagers assis dans la caisse du camion furent éjectés dans la forêt et en sont morts. Les enquêteurs ont déclaré qu’ils soupçonnaient que l’alcool et la marijuana étaient en cause.

Toutes les démarches de sensibilisation, les événements et les couvertures médiatiques sur l’alcool au volant semblent inutiles lorsque des adultes prennent le risque de conduire un véhicule sous l’effet de l’alcool.

Pour chasser cette idée, j’ai commencé à passer mes dossiers au peigne fin pour y trouver des façons pour les adultes de discuter des dangers liés à la conduite en état d’ébriété, et ce, sans paraître autoritaires ou condescendants. En tant que parent, j’ai entrepris de dresser les grandes lignes de la conversation que j’aurai avec mes enfants quand ils seront adultes.

Voici une démarche que vous pourriez également adopter :

  1. Préparez-vous à avoir une conversation avec votre fils ou votre fille adulte en passant en revue la bibliothèque de ressources d’un organisme créé par un regroupement de mères unies contre l’ivresse au volant, appelé Mothers Against Drunk Driving (MADD). Prenez en note quelques statistiques dont vous n’étiez pas au courant et utilisez-les en temps opportun pour favoriser la discussion.
  1. Lorsque vous serez prêt à discuter avec votre enfant adulte, commencez par lui dire combien vous l’aimez et à quel point la dernière tragédie présentée aux informations vous a marqué. Dites-lui que cette nouvelle vous a laissé sans voix et que vous vous êtes demandé « Et si c’était mon enfant? »
  1. Réaffirmez qu’il n’est pas de votre intention de lui dire quoi faire, car votre relation n’en est plus à ce stade, mais que vous tenez à lui exprimer à quel point vous seriez dévasté s’il lui arrivait la même chose que ces jeunes adultes du comté de Mason.
  1. Tentez d’amener la discussion vers un engagement responsable à observer les règles suivantes :

a) boire avec modération, soit une consommation à l’heure;

b) s’abstenir de consommer de l’alcool sur un bateau de plaisance, lors de baignades ou en conduisant tout type de véhicule;

c) trouver un autre moyen de rentrer à la maison si le conducteur désigné consomme de l’alcool ou est en état d’ébriété.

  1. Abordez de nouveau le sujet à l’approche de la période des vacances, lorsque la consommation d’alcool accompagne généralement les activités de célébration. Vous pouvez même pousser l’exercice plus loin en concluant un pacte qui vous gardera tous deux en sécurité.

Si vous avez besoin d’aide pour préparer la discussion avec votre enfant adulte, communiquez avec votre PAEF. Vous en apprendrez davantage sur les différents modes de service avec lesquels un conseiller peut vous soutenir dans ce processus.

Tags: ,