S’adapter à un nouveau patron

Publié

Navigating the waters with a new bossÀ moins que vous estimiez que votre patron actuel est le diable incarné et que vous seriez très heureux d’en avoir un nouveau, la plupart d’entre nous éprouvent un certain deuil lorsque nous perdons notre patron actuel, et de l’anxiété, de la peur et du stress lorsque nous en avons un nouveau.

Nous connaissons notre ancien patron. Nous savons comment il agit, ce qu’il veut, quoi faire pour bien nous entendre avec lui, comment il évalue notre rendement; ce sont toutes des choses qui nous sont familières. Donc, même s’il n’est pas le meilleur patron au monde, nous le connaissons. Le fait de le connaître nous rassure.

Pour plusieurs d’entre nous, l’arrivée d’un nouveau patron est un voyage vers l’inconnu et est susceptible de nous bouleverser profondément. Nous vivons une période d’inconfort et d’adaptation alors que nous cherchons à répondre à toutes les questions que nous nous posons. Comment fonctionne-t-il? Quelle opinion aura-t-il de moi? Quelles seront les conséquences sur mon avenir ici, ma place au sein de l’entreprise et auprès de mes collègues?

Avoir un nouveau patron est un changement qui nous est imposé, que nous n’avons pas choisi, et le changement est source de stress.

Pour vous aider à vous adapter à un nouveau patron de la façon la plus positive possible, prenez en considération les idées suivantes :

Ne laissez pas votre loyauté envers ce qui appartient au passé nuire à l’accomplissement de vos obligations actuelles. Vous éprouvez peut-être une grande estime pour votre ancien patron et un sentiment de loyauté envers lui. Peut-être qu’il a été congédié ou muté dans un autre service en raison de circonstances que vous jugez injustes. Quoi qu’il en soit, continuez de faire preuve de loyauté envers votre ancien patron, mais laissez ce sentiment ainsi que tout problème que vous pourriez avoir concernant son départ dans le passé. Si vous laissez votre désaccord influer sur votre façon de réagir et de vous comporter à l’égard de votre nouveau patron, cela ne vous apportera que des ennuis. Vous devez vraiment adopter l’attitude « cela fait partie du passé, et nous sommes dans le présent ».

Acceptez le fait que VOUS DEVREZ CHANGER. Vous pensez peut-être ce qui suit : « Eh bien, je travaille dans cette entreprise depuis 15 ans, je fais bien mon travail et mes évaluations de rendement sont bonnes, alors il est certain que mon nouveau patron le constatera et que tout ira bien ». Désolé d’éclater votre bulle, mais c’est FAUX. Un nouveau patron apportera toujours du changement, peu importe vos années d’ancienneté et votre rendement passé. Un nouveau patron a une nouvelle façon de voir les choses, une approche de gestion des employés différente, il aura une opinion de vous qui sera différente de celle de votre ancien patron, et il pourrait même avoir un mandat différent à remplir. Par conséquent, il incombe à l’employé de s’adapter au nouveau patron, et non l’inverse. Voilà la vérité toute simple sur la nature des relations de travail.

Soyez proactif en matière de changement, et non réactif. Il est possible que votre nouveau patron organise des réunions avec les employés pour se présenter, mais s’il ne le fait pas, prenez l’initiative d’aller lui parler et proposez-lui un moment pour le rencontrer afin de discuter des préoccupations ou des questions que vous avez au sujet de ce changement, de ses attentes à votre égard, des changements qu’il aimerait apporter et de l’aide que vous pourriez lui donner alors qu’il s’adapte à son nouveau poste.

Ne vous mêlez pas aux intrigues de bureau. Certains de vos collègues s’adaptent peut-être difficilement à ce changement. Ils ont peut-être du mal à laisser dans le passé leur sentiment de loyauté envers votre ancien patron. Ils propagent peut-être des rumeurs et des messages malsains ou manifestent de la mauvaise volonté. Il est préférable de vous éloigner des comportements négatifs tout en apportant du soutien à vos collègues en difficulté. Cela requiert du savoir-faire et de la patience, et votre leadership dans ce domaine vous aidera à traverser avec succès la période d’adaptation à votre nouveau patron.

Changer de patron cause du stress, mais vous pouvez gérer cette transition efficacement en explorant ces idées et en les mettant en œuvre. Un conseiller du PAEF peut vous aider à vous adapter tout au long de cette transition. Découvrez quelques-unes des options qui s’offrent à vous dans le site travailsantevie.com et constatez qu’il est plus facile que jamais d’accéder au PAEF à votre convenance, le jour ou la nuit, à la maison ou ailleurs.

Tags: