Conseils aux étudiants inscrits à l’université

Publié

Conseils aux étudiants inscrits à l’universitéL’entrée à l’université est un événement de la vie des plus significatifs. En tant qu’étudiant de niveau collégial, cette transition me rend nerveux. J’en ai donc discuté avec quelques amis qui ont déjà commencé leur formation universitaire, histoire d’avoir un aperçu de ce qui m’attend.

En arrivant à l’université, on passe vraiment dans la cour des grands!

J’étais vraiment anxieux à propos du rythme et de l’intensité des cours. J’avais peur de ne pas pouvoir poser des questions à mon enseignant et de discuter de mes travaux avec lui! – Jared, étudiant au Collège d’horticulture de Niagara

Bon nombre de cours de première année sont donnés sous la forme d’exposés, dans de grands auditoriums où vous aurez peu de contact personnel avec votre professeur. À l’université, vous seul êtes responsable de votre apprentissage. Si vous avez besoin d’un soutien que votre professeur ne peut pas nécessairement vous fournir, comment faire pour réussir?

  • Le centre de ressources à l’apprentissage de votre établissement a pour but de vous aider à réussir vos cours. Il peut offrir des conseils, du mentorat et des ateliers de préparation aux examens ou sur la gestion du temps. N’hésitez pas à en faire usage!
  • Joignez-vous à un groupe d’étude. Dans plusieurs cas, des assistants à l’enseignement seront là pour y apporter leur aide. Grâce à ces groupes, vous aurez la possibilité d’obtenir des éclaircissements sur l’exposé du professeur et (ou) sur la documentation du cours, en plus d’avoir la chance de discuter du cours avec vos collègues, ce qui favorisera votre apprentissage.

La vie en résidence – de nouvelles responsabilités

Après votre entrée à l’université, vous réaliserez une chose importante : vous goûterez pour la première fois à l’indépendance, et les conséquences de vos décisions auront plus que jamais une incidence sur votre vie. – Nabeel, étudiant à l’Université de Toronto

Si vous avez quitté le nid familial pour aller étudier à l’université et habitez maintenant en résidence ou en appartement avec un colocataire, personne ne vous dira de faire le ménage, de bien vous nourrir, de vous coucher à une heure raisonnable ou de faire vos devoirs. Vous devrez y veiller vous-même. Hélas, beaucoup trop d’étudiants adoptent de mauvaises habitudes lors de leur première année à l’université. S’ils ne sont pas assez prudents, cela mettra en danger leur performance académique. Voici quelques règles d’or pour mettre toutes les chances de votre côté.

  • Ne faites pas trop la fête. Il n’y a pas de mal à vous amuser avec vos amis pendant vos études, mais faites toujours passer les études avant la fête.
  • Dormez suffisamment. Un cerveau mal reposé retient beaucoup moins d’information; cela peut vous faire prendre du retard et compromettre la qualité de vos travaux. Couchez-vous tôt lorsque vous avez un cours le lendemain matin. Gérez votre temps afin de ne pas avoir à passer des nuits blanches pour étudier ou terminer des travaux.
  • Nourrissez-vous sainement. Le cas échéant, procurez-vous une carte repas de la cafétéria de votre université ou entendez-vous avec votre colocataire pour acheter la nourriture et cuisiner des repas maison. Autant que possible, évitez les régimes alimentaires populaires constitués de nourriture peu saine, mais bon marché comme les gaufres congelées et le macaroni au fromage. N’oubliez pas : nous devenons ce que nous mangeons!
  • Faites de l’exercice. Entraînez-vous dans un centre de conditionnement physique, à la piscine ou bien sortez faire une bonne promenade ou du jogging chaque fois que vous le pouvez. Faire de l’exercice régulièrement aide à réduire le stress. En tant qu’adepte de l’activité physique, je me sens toujours frais et dispos, prêt à relever de nouveaux défis après un entraînement!
  • Veillez à votre santé mentale. Il est normal de se sentir dépassé lorsqu’on quitte son foyer pour aller étudier à l’extérieur et que l’on doit s’adapter aux exigences de la vie universitaire. Il n’y a donc aucune honte à admettre qu’un coup de main serait le bienvenu pour mieux s’adapter à ce changement majeur dans notre mode de vie. Le centre de santé de votre université peut vous apporter le soutien dont vous avez besoin, alors n’hésitez pas à y faire appel! Votre programme de soutien aux étudiants peut aussi vous fournir des stratégies d’adaptation en tout temps, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Pour obtenir des renseignements complémentaires, composez le 1 855 649-8641 ou visitez le site travailsantevie.com

Un départ pour l’université est un événement stressant, mais avec un peu de préparation et une démarche avertie pour gérer cette nouvelle indépendance, vous entamerez probablement une des meilleures expériences de votre vie.

À PROPOS DE L’AUTEURE

Nageuse synchronisée de niveau national, Natalie Constantin est en 11e année au Collège français de Toronto, en Ontario, et vise l’obtention d’un baccalauréat international. Dans le but de sensibiliser les étudiants sur la santé mentale et de les inciter à en parler, Natalie dirige le Initiative for Neuroscience and Dementia Committee (comité d’initiative sur la neuroscience et la démence) de son école et espère obtenir un diplôme de recherche en neuroscience.

Tags: