Journée mondiale du diabète

Publié

Journée mondiale du diabèteLa Journée mondiale du diabète est célébrée tous les ans le 14 novembre. C’est une journée d’information, de sensibilisation à la prévention et le moment d’apprendre à minimiser vos risques. Selon la Fédération internationale du diabète (FID), 371 millions de personnes dans le monde sont diabétiques (plus de 3 millions au Canada) et la moitié d’entre elles ne le savent même pas! Prenez cinq minutes aujourd’hui pour vous renseigner davantage sur les facteurs de risque et sur les moyens de réduire le risque de diabète pour vous et votre famille.

Qu’est-ce que le diabète?

Le diabète survient lorsque le pancréas ne produit plus d’insuline ou ne peut plus l’utiliser : le taux de glycémie augmente alors dans le sang. Il existe trois types de diabète :

  • Le diabète de type 1 touche habituellement les enfants ou les jeunes adultes et nécessite des injections d’insuline.
  • Le diabète gestationnel survient pendant la grossesse.
  • Le diabète de type 2 survient à tout âge, mais il est généralement associé aux adultes. Il peut être géré par un régime alimentaire et des modifications au mode de vie; cependant, au fil du temps, la plupart des gens auront également besoin d’injections d’insuline. Le diabète de type 2 touche 90 % des diabétiques et il peut être prévenu.

Le diabète est-il grave?

Oui! La FID souligne que dans les pays à revenu élevé, « le diabète est l’une des principales causes de maladies cardiovasculaires, de cécité, d’insuffisance rénale et d’amputation d’un membre inférieur ». C’est pourquoi il est si important de connaître les facteurs de risque, les symptômes et les stratégies de prévention.

Les facteurs de risque et les symptômes du diabète de type 2

Les facteurs de risque du diabète de type 2 :

  • L’embonpoint, surtout à la taille
  • Un parent, un frère ou une sœur atteints de diabète de type 2
  • Être âgé de 40 ans et plus
  • Le manque d’activité physique quotidienne
  • Un régime alimentaire malsain
    • L’hypertension artérielle, un taux de cholestérol élevé, une maladie du cœur
    • Faire partie d’un groupe à risque élevé : les personnes d’origine autochtone, hispanique, asiatique, sud-asiatique et africaine
    • Des antécédents d’intolérance au glucose (demandez à votre médecin vos résultats de laboratoire)
    • Des problèmes oculaires, nerveux ou rénaux (ils pourraient résulter de complications du diabète)

Les symptômes du diabète de type 2 :

  • Une soif inhabituelle ou excessive
  • Un besoin fréquent d’uriner
  • La fatigue
  • Une vision floue
  • Un engourdissement ou des picotements dans les mains ou les pieds
  • Des plaies et des contusions qui guérissent lentement

Chez certaines personnes, le diabète progresse sans symptômes – c’est pourquoi il est important de connaître les facteurs de risque. Si vous pensez être à risque, parlez-en à votre médecin et demandez un test de glycémie aléatoire ou à jeun. La bonne nouvelle au sujet du diabète est qu’il peut être prévenu. Il est possible de prévenir ou de retarder l’apparition du diabète de type 2 grâce au mode de vie : l’activité physique, la gestion du poids et du stress, et des choix alimentaires sains. Si vous faites de l’embonpoint, vous pouvez considérablement diminuer votre risque en réduisant votre poids de seulement 5 ou 10 %. Des conseils pour réduire votre risque de diabète de type 2 Si vous êtes à risque ou que vous avez reçu un diagnostic de diabète, il est temps d’agir. Pour plusieurs personnes, il s’agit d’un grand changement qui s’avérera difficile sur le plan pratique et émotionnel. Il faut donc commencer graduellement! Adaptez votre mode de vie en intégrant ces quatre étapes :

  1. Apprenez à vous connaître
  2. Établissez un plan
  3. Fixez-vous des objectifs réalistes
  4. Gérez votre stress

Apprenez à vous connaître

  • Vous devez savoir ce que vous mangez et en quelle quantité; vérifiez vos portions et comparez avec les recommandations du Guide alimentaire canadien.
  • Prenez l’habitude de lire l’étiquetage nutritionnel.
  • Soyez conscient de votre niveau d’activité physique et assurez-vous que votre apport nutritionnel ou énergétique correspond à votre dépense d’énergie. Commencez par déterminer votre activité physique actuelle et utilisez-la comme point de départ.
  • Effectuez un suivi de votre activité physique et comptez vos pas pour suivre vos progrès.L’Entraîneur interactif, un programme offert par l’entremise de votre PAEF, peut vous aider à intégrer plus d’activité à votre quotidien, avec l’aide d’un entraîneur personnel.
  • Soyez conscient de ce que vous faites pour gérer votre stress.

Établissez un plan

  • Planifiez vos repas et vos collations à l’aide du Guide alimentaire canadien ou avec l’aide des Services de soutien en nutrition de votre PAEF. Lorsque vous avez un plan pour vos repas et vos collations, le choix santé devient un choix facile.
  • Planifiez de faire de l’exercice. Fixez-vous un rendez-vous avec vous-même et notez-le à votre calendrier. Commencez graduellement, puis intégrez l’exercice aérobique comme la marche rapide, ainsi que l’entraînement musculaire.
  • Si vous le désirez, planifiez de perdre quelques centimètres de tour de taille. Comme une perte de poids peut s’avérer un défi difficile à relever, demandez de l’aide.

Fixez-vous des objectifs réalistes

  • Fixez-vous des objectifs réalistes et effectuez seulement un ou deux petits changements à la fois. Avant de modifier autre chose, assurez-vous que vous êtes confiant et à l’aise avec vos correctifs existants. Il est recommandé d’établir des objectifs SMART – Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et limités dans le Temps.

Gérez votre stress

  • À la première étape, vous deviez savoir de quelle façon vous gérez actuellement votre stress. Les moyens positifs de le gérer incluent l’activité physique, la méditation, les loisirs et de bonnes nuits de sommeil. Fixez-vous des objectifs de gestion du stress : techniques de gestion du stress.

Bien que le diabète touche de plus en plus de personnes, il existe de nombreux moyens de réduire votre risque d’en être atteint. Votre PAEF peut vous aider à modifier votre mode de vie et à gérer vos émotions. Composez le 1 866 833-7690 ou visitez travailsantevie.com

Tags: ,