Conseils pour survivre au passage de l’heure avancée à l’heure normale

Publié

Conseils pour survivre au passage de l'heure avancée à l’heure normaleLe retour à l’heure normale perturbe notre rythme circadien naturel, ce qui peut interférer avec notre horloge biologique et notre capacité d’obtenir une bonne nuit de sommeil.

Plusieurs autres aspects de notre journée contribuent à perturber ce rythme, comme passer de plus longues périodes à l’intérieur devant les lumières de la télévision, de l’ordinateur ou d’une tablette. Il y a tellement de choses qui occupent nos soirées, qu’il est difficile de se détendre et relaxer.

Notre rythme circadien est très sensible à la lumière et une trop grande exposition peut nuire à la production de notre hormone du sommeil, la mélatonine. Cette hormone, dont l’effet calmant favorise le sommeil, régularise le cycle d’éveil et de sommeil et dépend du coucher du soleil et de l’obscurité pour fonctionner de façon optimale. Notre horloge biologique est perturbée par le manque de lumière pendant le jour à l’automne et hyperstimulé par la lumière artificielle la nuit, ce qui entraîne souvent des troubles du sommeil.

Comment stimuler la mélatonine et améliorer le sommeil

  • Le matin, réveillez-vous avec le plus de lumière possible. Ouvrez les stores et sortez à l’extérieur dès que vous le pouvez.
  • Durant la journée, sortez à l’extérieur si vous le pouvez, ouvrez les stores de votre bureau et, si possible, utilisez des ampoules à spectre complet à votre poste de travail.
  • Si vous devez vous rendre au travail dans l’obscurité, il est très important de vous exposer à la lumière du soleil pendant la journée, si possible, sans lunettes de soleil une partie du temps.
  • Dans la soirée, utilisez un éclairage tamisé.  Éteignez la télévision, l’ordinateur ou la tablette au moins une heure et demie avant de vous coucher. Faites en sorte que votre chambre soit dans l’obscurité et baissez la luminosité des écrans d’appareils électriques. Le port d’un masque de sommeil est un autre moyen d’assurer l’obscurité.

Le changement le plus notable se produit immédiatement après le passage à l’heure avancée. Au cours des deux semaines qui suivent le passage à l’heure d’été, on rapporte un plus grand nombre d’accidents automobiles, d’accidents au travail, de cas de somnolence diurne et de malaises et de tristesse chez les gens en général.

Conseils pour survivre au passage à l’heure normale

  • Adoptez une bonne routine de sommeil, par exemple, se coucher et se lever à des heures régulières.
  • Si vous le pouvez, dans la semaine précédant le changement d’heure, allez au lit et réveillez-vous 10 minutes plus tard.
  • Le jour du passage à l’heure normale, changez l’heure de toutes les horloges dans votre maison en début de soirée. De cette façon, vous pouvez vous préparer mentalement pour le changement. De plus, soupez selon le nouvel horaire et suivez votre routine du coucher habituelle.
  • Essayez de conserver vos habitudes d’activités physiques, surtout au début de l’heure normale.

En examinant de plus près tous les facteurs physiques et environnementaux qui nuisent à votre sommeil, vous pouvez comprendre pourquoi des millions d’entre nous luttent pour avoir une bonne nuit de sommeil.

Pour obtenir du soutien et des ressources complémentaires en naturopathie, composez le 1 866 833-7690 ou visitez travailsantevie.com pour accéder à votre programme d’aide aux employés et à la famille.

Tags: