Concilier études et stress financier

Publié

Concilier études et stress financierIl est évident que l’entrée à l’université apporte son lot de stress financier. Pour bon nombre d’étudiants confrontés à cette situation pour la première fois, il peut être difficile d’avoir suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins entre septembre et avril. Voici quelques conseils qui m’ont été utiles pour réduire mon stress financier pendant mes études universitaires.

Quatre conseils pour aider les étudiants à composer avec le stress financier

1.     Trouver un emploi à l’université : si vous cherchez du travail pendant l’année scolaire, renseignez-vous sur les emplois disponibles sur le campus. Travailler avec d’autres étudiants permet également de se faire de nouveaux amis et de bénéficier d’une plus grande souplesse dans les horaires de travail. J’ai travaillé pour le service aux étudiants de mon université et j’ai trouvé qu’il était plus facile de travailler avec des gens qui comprenaient le stress associé aux études. Il est aussi plus facile d’échanger des quarts de travail si vous avez besoin de davantage de temps pour étudier. De plus, le fait de travailler sur le campus réduit considérablement les déplacements et les coûts qui y sont associés.

2.     Réduire la facture associée aux manuels scolaires : il n’est maintenant plus nécessaire d’acheter des manuels neufs, qui coûtent en moyenne 150 $ par cours. Demandez à votre professeur si des exemplaires du manuel sont disponibles à la bibliothèque. Si vous préférez avoir votre propre exemplaire, vous pouvez épargner quelques dollars en visitant une librairie de livres usagés. Si vous disposez d’une tablette électronique ou d’un lecteur de livres numériques, vous pouvez télécharger plusieurs manuels scolaires pour une fraction du prix. Vous pouvez aussi louer votre manuel. Dans mon cas, j’ai payé environ 30 $ pour louer un manuel pour la durée du cours. Je l’ai ensuite retourné pour que d’autres étudiants puissent le louer à leur tour.

3.     Rechercher les bonnes affaires : plusieurs magasins et restaurants situés près du campus offrent des rabais pour les étudiants. Renseignez-vous sur ceux offerts près de votre campus. J’ai déniché l’une des meilleures affaires à l’épicerie, qui offrait des rabais aux étudiants une journée par semaine. En présentant votre carte d’étudiant, vous bénéficiez d’un rabais de 10 % sur l’ensemble de vos achats. Vérifiez si votre pub organise une journée des étudiants chaque semaine, le dimanche par exemple; vous pourrez vous régaler et prendre un verre tout en bénéficiant d’une réduction.

4.     Faire un budget : au début de l’année ou de chaque semestre, faites votre budget pour chaque mois. Soyez réaliste. Assurez-vous de prévoir un montant pour vous amuser, comme une sortie au restaurant ou un spectacle. Mettez régulièrement votre budget à jour au cours de l’année. Essayez de le respecter le plus possible afin de ne pas vous retrouver à court d’argent en avril.

Si vous avez besoin d’aide pour préparer votre budget ou si vous désirez parler à un conseiller financier, communiquez avec votre programme d’aide aux employés et à la famille au 1 866 833-7690 ou visitez le site travailsantevie.com

 

À propos de l’auteur

Claire Sargeant est une étudiante qui se spécialise en psychologie et qui entame sa dernière année à l’université Queen de Kingston, en Ontario. Depuis les trois derniers étés, elle travaille au sein du service de communication de Shepell·fgi. Pendant l’année scolaire, elle est très active auprès de Health Outreach, un organisme sans but lucratif dirigé par des étudiants de l’université Queen et visant à promouvoir des initiatives internationales en matière de santé. Claire aime également travailler avec les enfants et est une bénévole de longue date au Camp Oochigeas, qui accueille des enfants touchés par le cancer. Lorsqu’elle obtiendra son diplôme, Claire espère trouver l’équilibre entre son amour pour le voyage et son travail centré sur la promotion de la santé physique et mentale chez les enfants.

Tags: