Les effets du stress à long terme

Publié

Les effets du stress à long termeNous savons tous ce qu’est le sentiment de stress. Il suffit d’un coup d’œil à notre liste de tâches pour qu’il se rappelle à nos bons souvenirs. Or, vous pourriez être étonné de savoir que les effets du stress peuvent se manifester dans les endroits les plus inattendus. S’il est négligé, le stress peut être source de symptômes physiques comme les maux de dos, les migraines et les problèmes digestifs. Dans certains cas, il peut même conduire à la dépression. La bonne nouvelle, c’est que l’acquisition de bonnes techniques de gestion du stress peut être plus bénéfique que vous le pensez.

Pour un soulagement rapide du stress, ralentissez le rythme ~ Lily Tomlin

Parlons d’abord de la fameuse réaction de lutte ou de fuite. À l’ère préhistorique, le stress constituait une technique de survie, une décharge d’hormones face au danger qui poussait nos ancêtres à l’action et les préparait à se battre ou à s’enfuir. Cette réaction physique aidait à atténuer la concentration d’hormones de stress dans l’organisme, réduisant ainsi leurs effets nuisibles. De nos jours, cependant, il n’y a plus vraiment de danger à fuir et nos hormones de stress errent sans but et plus longtemps que nécessaire dans notre organisme.

Le Dr Peter Levine, conseiller en matière de stress auprès de la NASA et spécialiste du trouble de stress post-traumatique, a étudié les animaux sauvages exposés au stress et en a tiré une observation intéressante : la réaction de fuite déverse des hormones dans l’organisme de la gazelle et l’énergie ainsi produite lui permet de s’enfuir à toutes jambes. Si la menace est supprimée, l’énergie n’est plus nécessaire et la gazelle en débarrasse son organisme par des tremblements et des secousses musculaires. Black Dog Tribe.

L’exposition à un stress chronique fait en sorte que ces hormones nuisibles de lutte ou de fuite sont emprisonnées dans notre organisme et y créent le chaos.

Les symptômes physiques du stress chronique

  • Maladie cardiaque et hypertension
  • Susceptibilité aux infections
  • Maux et douleur
  • Troubles digestifs
  • Troubles du sommeil et gain de poids

Les symptômes psychologiques du stress chronique

  • Anxiété
  • Dépression
  • Perte de mémoire ou de concentration

Si l’un de ces symptômes vous est familier, vous pouvez réduire le risque de voir des symptômes secondaires apparaître en adoptant une ou plusieurs de ces approches simples.

  • Bougez! Trouvez une activité que vous aimez et pratiquez-la. La marche rapide est l’activité la plus simple et la plus efficace!
  • Supprimez l’une des tâches de votre liste : ça peut sembler impossible à faire, mais il ne faut pas voir trop grand au début.
  • Méditez ou apprenez des techniques de relaxation : en un rien de temps, votre corps aura appris à se détendre et votre stress, à se tenir loin.
  • Faites le plein de ces facteurs antistress essentiels : sommeil, aliments riches en antioxydants, amis et rires.
  • Faites comme la gazelle et secouez-vous dans le vrai sens du terme!

Puisque le stress chronique contribue à un si grand nombre de problèmes de santé physique et mentale, la moindre chose que vous ferez pour réduire le stress et améliorer votre résilience vous sera des plus profitables tout au long de votre vie. Composez le 1 866 833-7690 pour parler de gestion du stress avec un conseiller ou visitez le site travailsantevie.com pour vous renseigner davantage. Vous pouvez également télécharger notre application Mon PAE et faire le test de stress, ou demander de l’information sur notre programme en ligne de gestion du stress.

Andrea Bassett travaille au service des Opérations de Shepell·fgi depuis près de dix ans.

 

Tags: , ,