Conseils aux parents dont un enfant est seul à la maison

Publié

CONSEILS AUX PARENTS DONT UN ENFANT EST SEUL À LA MAISONDe nombreux parents réfléchissent longuement avant de permettre à un enfant de rester seul à la maison, surtout s’il s’agit de la première fois. En outre, plusieurs préadolescents deviennent éventuellement suffisamment responsables pour être laissés seuls à la maison pendant une courte période de temps. Bien que cette transition puisse être stressante pour l’enfant, ce sont habituellement les parents qui angoisseront le plus.

La première chose à faire consiste à déterminer si votre enfant est prêt à rester seul à la maison et s’il est en âge de le faire. Vérifiez auprès du bureau local de Protection de la jeunesse si votre enfant a l’âge légal pour être laissé sans surveillance pendant un court laps de temps. Pensez au comportement de l’enfant et fiez-vous à votre instinct : accomplit-il de manière responsable la plupart de ses tâches?

Voici des conseils qui vous prépareront, votre enfant et vous, à cette nouvelle autonomie :

Cinq conseils pour protéger un enfant seul à la maison

  • Assurez-vous que votre enfant sait comment déverrouiller et verrouiller correctement les portes de la maison. Remettez-lui une clé de la maison. Ne cachez pas une clé à l’extérieur de la maison. Si vous avez un système de sécurité, assurez-vous que votre enfant sait comment l’activer et le désactiver, s’il y a lieu.
  • Faites le tour de la maison et éliminez les risques potentiels de danger. Ne laissez pas à sa portée de l’alcool, des outils, des allumettes ou des briquets; veillez à ce que ces articles soient hors d’atteinte ou sous verrou. Si vous avez une piscine, précisez-lui les règles à suivre. Même si l’enfant sait nager, il ne devrait jamais se baigner sans surveillance.
  • Assurez-vous que votre enfant sait comment réagir en situation d’urgence. Comprend-il ce qu’est une situation d’urgence? Peut-il composer le 911? Sait-il où trouver la trousse de premiers soins et comment l’utiliser? Laissez-le s’exercer à composer le 911 sur un appareil téléphonique non branché. Demandez-lui de répéter ce qu’il doit dire au téléphoniste du 911. Assurez-vous qu’il connaît son adresse, son numéro de téléphone, l’intersection la plus proche, le code d’entrée (s’il s’agit d’un appartement), et comment expliquer brièvement une situation d’urgence.
  • Faites en sorte que votre enfant soit en mesure de répondre à des questions sur ses antécédents médicaux. Ceci est particulièrement important si l’enfant a des problèmes de santé comme l’asthme, le diabète ou une allergie à des médicaments tels que la pénicilline.
  • Assurez-vous que votre enfant connaît votre numéro de téléphone au travail, celui de votre téléphone mobile et celui de deux personnes avec qui il doit communiquer en situation d’urgence – de préférence des amis, des parents ou des voisins en qui vous avez confiance, que votre enfant connaît et en qui il a également confiance.

Lorsque vous permettez à votre enfant de rester seul à la maison, vous franchissez une étape importante qui encouragera son autonomie et sa maturité. Même si cette décision vous angoissera au début, grâce à quelques règles de base clairement définies, votre enfant développera sa confiance en soi et sera à l’aise d’être seul à la maison, sachant qu’il peut en assumer la responsabilité.

Pour obtenir de l’information et des ressources pouvant répondre aux besoins de votre famille, communiquez avec les Services de soutien à la famille au 1 866 833-7690 ou visitez le site travailsantevie.com.

Sources :

Conseil canadien de la sécurité : https://canadasafetycouncil.org/fr/search/node/seul%20%C3%A0%20la%20maison

Parents-secours du Québec : http://parentssecours.ca/files/pdf/Depliant%20Seul%20a%20la%20maison.pdf

 

Tags: ,