La guérison passe par le pardon

Publié

How to heal your wounds through forgiveness« Le ressentiment envers autrui fait qu’il se forme, entre nous et une personne ou une situation, un lien émotionnel plus solide que l’acier. Le pardon est la seule manière de détruire ce lien et de s’en libérer. » Catherine Ponder, écrivaine.

Vous avez sans doute déjà été blessé par les gestes ou les paroles de quelqu’un. Sachez cependant qu’il est possible de soulager votre peine en pardonnant à la personne qui vous a fait souffrir, par exemple :

  • un ami qui a fait des remarques déplacées : « Elle est conseillère. Je suis psychologue. Je vaux mieux qu’elle. »
  • un conjoint peu attentionné qui néglige les besoins de sa femme et de ses enfants.
  • un gestionnaire qui prétend ne pas avoir remarqué qu’un employé est victime d’intimidation.

Ce sont là quelques exemples de situations blessantes où les sentiments d’une personne n’ont pas été pris en compte.

Comme l’a dit Clarice Lispector, écrivaine brésilienne : « Vous ne pouvez réussir dans la vie que si vous pardonnez les erreurs et les déceptions du passé. »

Lorsque vous décidez de pardonner ses erreurs à une personne, vous choisissez de guérir la blessure causée par une déception éprouvée dans le passé. Vous décidez de reprendre du pouvoir sur votre vie en refusant d’être victime de la situation.

Quand le lien de confiance est rompu, on peut avoir l’impression que l’on ne sait plus distinguer le bien du mal. Par conséquent, on cherche immédiatement un moyen de redresser la situation, d’obtenir justice. On commence par visualiser le résultat qu’on souhaite obtenir, puis on fait des hypothèses et on explore la possibilité d’obtenir le résultat voulu. Pour finir, on décide d’agir et de prendre des mesures pour rétablir l’équilibre émotionnel, en choisissant de considérer ce qui s’est passé comme une aventure d’épanouissement personnel.

Quand les excuses sont sincères, la tension diminue. Toutefois, si les excuses sonnent faux, la tension augmente et l’angoisse persiste. Il est crucial de demander pardon, mais il faut le faire avec sincérité afin que cette demande soit efficace. Si vos paroles disent une chose et votre langage corporel une autre, vous courez le risque de manquer de sincérité. C’est comme l’enfant qui est obligé de s’excuser, mais dont le ton de voix, l’absence de contact visuel et les gestes disent le contraire.

Une fois que la personne responsable de la déception a exprimé des regrets francs et sincères, elle doit demander ce qu’elle peut faire pour réparer sa faute. Le processus de pardon commence alors et permet aux deux parties de bénéficier de cette expérience.

Nous sommes libres d’aimer et de haïr et c’est pourquoi nous prenons quelquefois des décisions hâtives qui déçoivent notre entourage. Nous sommes libres de pardonner et de demander pardon pour des erreurs commises par le passé.

Le plus important, c’est que nous sommes libres de vivre dans l’authenticité en nous accordant le droit de modifier le cours de notre vie.

Si vous avez besoin d’une aide complémentaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous au 1 866 833-7690 ou visitez le site travailsantevie.com pour parler à l’un de nos conseillers en ligne.

Par Rosana Brasil, thérapeute matrimoniale et familiale agréée et conseillère à temps plein, Scarborough

 

Tags: , ,