L’amour peut-il résister à l’épreuve du temps?

Publié

L’amour peut-il résister à l’épreuve du temps?L’amour demeure le plus grand des mystères. Il semble parfois s’évanouir avec le temps, comme les effets d’un médicament. Seules quelques personnes arrivent à conserver ce sentiment d’euphorie après un certain temps. Font-elles semblant? Quel est leur secret?

Les scientifiques étudient l’amour sous tous ses angles depuis fort longtemps. Ils ont posé les mêmes questions à leurs sujets d’étude et en sont venus à la conclusion que l’amour existe bel et bien : il s’agit d’une émotion intense qui est associée à la région la plus primitive du tronc cérébral. L’amour n’a donc rien de nouveau. Ce n’est pas un concept inventé pour les cartes de souhaits et les romans Harlequin. Il s’agit d’une réalité biologique et il peut être nourri par l’engagement mutuel.

L’anthropologue biologiste Helen Fisher (site Web anglais seulement), a récemment donné une conférence sur le phénomène de l’amour (en anglais seulement). Selon elle, l’amour existe indépendamment du désir sexuel. Il constitue une attirance vers une autre personne, tandis que le désir sexuel relève de l’instinct de procréation. Aucune créature animale n’échappe à ces lois d’attraction. Les anthropologues ont étudié plus de 170 sociétés différentes et ont découvert que l’amour y était un facteur déterminant dans le choix d’un partenaire.

Madame Fisher travaille avec un scientifique de renom, Arthur Aron (site Web anglais seulement), de l’université Stony Brook. Leurs conclusions reposent sur des questionnaires détaillés accompagnés de scintigraphie cérébrale (imagerie du cerveau), qui ont identifié les régions du cerveau associées aux sentiments amoureux.

Dans une récente étude, parue en 2012 dans le journal Social Cognitive and Affective Neuroscience, (en anglais seulement), monsieur Aron a montré que l’amour peut résister aux effets du temps. Celui-ci a comparé des groupes composés de couples formés il y a plus de 20 ans à de nouveaux couples (dont les partenaires étaient récemment tombés amoureux). Or, chez ces deux groupes, monsieur Aron a relevé des signes d’attirance affective dans la même région du cerveau. Cette région primitive du tronc cérébral, connue sous le nom d’aire tegmentale ventrale, est stimulée par la dopamine et est associée aux récompenses et à la motivation. Des relevés d’imagerie du cerveau ont révélé que cette région était activée lorsque les sujets de l’étude regardaient des photos de leur partenaire.

Alors si vous vous demandez s’il est possible de raviver votre relation de couple, la réponse est indéniablement oui!

Si vous avez autrefois été follement amoureux ou amoureuse de votre partenaire, mais que le stress, les difficultés de la vie et les exigences associées à la famille et au travail ont eu raison de ce grand amour, tout n’est pas perdu!

En quoi votre programme d’aide aux employés et à la famille peut-il vous aider à raviver votre relation de couple?

Communiquez avec nous au 1 866 833-7690 pour obtenir du soutien grâce à nos ressources et nos outils en ligne, comme l’Accueil en ligne, ou pour parler à un conseiller.

 

 

Tags: , ,