Comment établir une relation saine si vous présentez un style d’attachement anxieux

Publié

Comment établir une relation saine si vous présentez un style d’attachement anxieuxLa semaine dernière, nous nous sommes penchés sur les différents styles d’attachement et ce qu’ils signifient pour les relations de couple. Aujourd’hui, nous examinerons ce que les personnes ayant un style d’attachement anxieux peuvent faire pour entretenir une relation saine.

Que se passe-t-il lorsque notre conjoint ou conjointe ne satisfait pas nos attentes en matière d’attachement? Que se produit-il lorsque vous présentez un style d’attachement anxieux et que vous êtes est en couple avec une personne qui évite toute forme d’attachement? Le sentiment d’anxiété signifie que vous vous épanouissez dans une relation intime où le soutien est stable et durable, alors que l’incertitude et l’indisponibilité émotionnelle dans votre relation vous rendent habituellement malheureux.

Paradoxalement, les gens qui présentent un style d’attachement anxieux sont souvent en couple avec une personne qui évite toute forme d’attachement, et l’une des principales raisons à cette situation est tout simplement la loi du nombre. Bien que les gens qui évitent de s’attacher représentent seulement 25 % de la population, ils sont souvent plus disponibles, car ils ont tendance à mettre fin à leur relation plus souvent, tandis qu’une personne sécurisée sera habituellement déjà investie dans une relation de longue durée.

Pour une personne célibataire présentant un style d’attachement anxieux, la pire chose à faire consiste à suivre les conseils habituels en matière de rencontres, par exemple, « Ne montre pas trop que tu es disponible, ne t’attache pas trop rapidement, entoure-toi de mystère, etc. » Bien que ce type de comportement la rende plus attrayante, il servira surtout à attirer des personnes qui évitent l’attachement.

De plus, la personne ayant un style d’attachement anxieux ne se présente pas sous son vrai jour, car elle n’exprime pas ses besoins et ses sentiments réels, sans compter qu’elle ne tient pas compte de ses besoins et laisse à l’autre le soin de déterminer le degré d’intimité de leur relation. En fin de compte, ce type de comportement n’entraîne rien de durable.

Au moment où la personne célibataire se montre réellement sous son vrai jour, il sera trop tard; elle aura peut-être déjà attiré une personne qui évite de s’attacher.

Que pourriez-vous faire pour avoir une relation qui convient à votre style d’attachement?

Voici quelques conseils en ce sens.

  • Reconnaissez et acceptez votre véritable besoin de relation.
  • Faites savoir à votre conjoint que vous avez besoin de vous sentir en sécurité dans une relation de couple.
  • Évaluez la capacité des prétendants de répondre à ce besoin.
  • Apprenez à reconnaître les personnes qui évitent de s’attacher à quelqu’un et rayez-les de votre liste.
  • Communiquez clairement vos besoins plutôt que d’utiliser un comportement agaçant (téléphoner sans cesse, tenter de rendre votre conjoint jaloux).
  • Misez sur l’abondance : reconnaissez qu’il y a un grand nombre de célibataires et qu’il est parfois nécessaire de rencontrer plusieurs personnes avant de s’attacher à l’une d’elles.

Que faire si vous avez un conjoint qui refuse de s’engager?

Si votre conjoint n’est pas toujours disponible et vous évite, vous vous trouvez dans une situation difficile. Si votre conjoint refuse de satisfaire votre besoin d’intimité, vous devrez modifier vos attentes à cet égard et abandonner l’idée que votre besoin d’intimité sera comblé. Cela signifie que vous devrez faire une croix sur son rêve et faire des compromis qui ne seront jamais réciproques.

L’autre possibilité qui s’offre à vous serait de mettre fin à votre relation et de trouver une personne qui répondra mieux à vos besoins. Si vous en êtes à ce point, ou vous désirez obtenir un soutien immédiat afin de gérer l’anxiété ou de connaître les moyens d’entretenir une relation saine, visitez notre site à travailsantevie.com où vous pourrez en tout temps demander du counseling ou accéder à des ressources sur les principes fondamentaux d’une relation saine.

Adaptation d’un article de Lise Allen, conseillère à Calgary, en Alberta.

 

Tags: , , ,