Vous sentez-vous anxieux à l’approche de la rentrée scolaire? Première partie

Publié

Vous sentez-vous anxieux à l’approche de la rentrée scolaire? Première partieVous vous rappelez cette chanson?♪ ♫ Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école? ♫ ♪ Et bien, que votre enfant fasse son entrée en maternelle ou retourne en classe après les vacances d’été, la rentrée scolaire est un événement à la fois excitant, angoissant et stressant. Un peu de préparation soulagera les inquiétudes et fera de ce premier jour une expérience agréable pour tous.

Votre enfant commence-t-il le préscolaire ou la maternelle? Même si c’est un moment de fierté et une grande étape pour lui, vous pourriez être inquiet de sa réaction et avoir inconsciemment peur de perdre votre bébé. De même, votre enfant peut être nerveux avant la rentrée scolaire et souffrir d’anxiété de séparation une fois l’école commencée. Même les enfants qui retournent à l’école après la pause estivale peuvent se sentir nerveux ou craintifs à l’idée de commencer une nouvelle année, et avoir besoin de soutien supplémentaire. Ces émotions sont tout à fait normales, et les premiers jours peuvent être très stressants alors que vous et votre enfant établissez de nouvelles routines. Il faudra quelque temps avant que chacun se détende vraiment. Voici quelques idées pour vous aider à vous préparer pour la rentrée.

  •  Si votre enfant est inquiet à l’idée de vous laisser, validez ses sentiments. Rassurez votre enfant en lui rappelant ses forces personnelles afin de l’aider à avoir une perception positive de l’école. Laissez savoir à votre enfant que vous faites confiance à l’enseignant et à l’école. Suggérez-lui ce qu’il peut faire s’il a un problème (en parler à l’enseignant, vous appeler à l’heure du dîner, etc.). Si l’anxiété de votre enfant vous préoccupe, parlez-en à l’enseignant; plusieurs d’entre eux savent très bien traiter le problème de la séparation.
  •  Expliquez-lui qu’il y aura toujours quelqu’un autour de lui pour lui dire où aller ou quoi faire. Dites-lui qu’il n’y a rien d’enfantin à demander de l’aide et que c’est précisément ce qu’il faut faire. 
  • Visitez l’école avec lui; si possible, rencontrez l’enseignante et allez dans la salle de classe. Montrez-lui le vestiaire, les toilettes, la cafétéria et la cour, et parlez-lui des récréations. 
  • Si cela est possible, présentez-lui d’autres enfants qui commenceront l’école avec lui. Invitez-les à venir jouer à la maison et apprenez à connaître leurs parents. Vous serez tous les deux heureux de voir des visages familiers!
  • Pendant quelques jours ou quelques semaines, si possible, accompagnez votre enfant à l’école, jusqu’à ce qu’il se sente en sécurité. S’il se met à pleurer, ne restez pas là : les enfants se remettent généralement très vite une fois les parents hors de vue. Si cela est possible et que l’école le permet, passez quelque temps dans la classe avec lui, le premier jour.
  • Assurez-vous que votre enfant emprunte un chemin sécuritaire pour se rendre à l’école et en revenir, ce qui comprend l’autobus et la marche. Avant la rentrée scolaire, passez en revue avec votre enfant les mises en garde contre les dangers de la rue. S’il doit faire l’aller-retour à pied sans un adulte, rappelez-lui qu’il doit toujours le faire avec un camarade.
  • Traitez la rentrée comme une expérience positive et stimulante. Aidez votre enfant à réorganiser sa chambre pour trouver ses vêtements ou faire ses devoirs. 
  • Faites en sorte que l’achat de vêtements et de fournitures scolaires soit un jour spécial pour l’enfant. Emmenez-le manger au restaurant et profitez-en pour lui parler de ses craintes et de ses aspirations.

Visitez notre blogue de nouveau pour lire la deuxième partie de l’article. Pour obtenir plus de conseils et des ressources afin de passer un été agréable en toute sécurité, visitez notre site travailsantevie.com

Tags: , ,