Le trouble bipolaire : un aperçu

Publié

Il y a trois ans, j’ai été hospitalisé en raison d’une dépression. C’est alors qu’on m’a appris que j’étais atteint du trouble bipolaire. Après avoir lu plusieurs livres sur ce sujet, j’en suis venu à accepter ce diagnostic. Avant d’apprendre que j’étais atteint de troubles bipolaires, je croyais simplement être une personne énergique, extravertie et enthousiaste, parfois aux prises avec des épisodes de dépression.

Le trouble bipolaire : un aperçuBien des gens ont une bonne idée de ce qu’est la dépression, mais qu’en est-il du trouble bipolaire? Ce trouble était auparavant appelé la maniaco-dépression (ce terme étant défini par les notions de dépression et de manie). Pour qu’un psychiatre établisse un diagnostic de trouble bipolaire, une personne doit avoir eu au moins un épisode de manie et un épisode de dépression important au point de vue clinique.

La manie étant moins bien comprise et reconnue que la dépression, voici certains des signes qui indiquent la présence d’un épisode de manie :

  • se sentir invincible, qu’il n’y a rien à son épreuve;
  • ressentir très peu le besoin de dormir ou de manger pendant plusieurs jours;
  • parler et penser de manière incontrôlée et décousue;
  • chercher à attirer l’attention, avoir un comportement dangereux en matière de finances, de relations sexuelles et de consommation de drogues.

Les symptômes peuvent durer une semaine ou plus longtemps. Lorsqu’ils ne sont pas traités, ces comportements peuvent s’aggraver et mener à un état psychotique, où il est alors plus facile de s’apercevoir que le contact avec la réalité est réellement rompu.

Comme c’est le cas avec plusieurs maladies mentales, elle n’est généralement pas traitée à ses débuts, car le déni et la confusion empêchent la tenue d’un diagnostic efficace. Lorsqu’un diagnostic est établi et que la personne a accepté de l’aide, elle peut alors commencer à prendre sa maladie en charge et entamer sa guérison. Que vous soyez atteint du trouble bipolaire ou qu’un de vos proches le soit, il est important de savoir que gérer cet état de santé comporte son lot d’échecs et de réussites. Un des éléments importants du processus est d’apprendre à préserver son équilibre face aux déceptions inévitables.

La Société Pour Les Troubles de L’Humeur du Canada offre un forum sur le trouble bipolaire (en anglais seulement), sur lequel les gens affectés et leurs proches peuvent partager des histoires et chercher du soutien.

Visitez le site travailsantevie.com pour obtenir davantage de ressources en ligne ou pour communiquer avec un conseiller qui vous fournira un soutien personnalisé.

Tags: , , ,